Appel à créations artistiques et contributions scientifiques

DEADLINE EXTENDED: 05 April 2018

Appel à créations artistiques et contributions scientifiques pour l’exposition collective :

Cosmonautes de l’espace intérieur

« Écrivant j’agis toujours comme un cartographe, comme un explorateur des régions psychiques, comme un cosmonaute de l’espace intérieur, et je ne vois pas la nécessité d’explorer les régions déjà connues et topographiées. »

―William S. Burroughs

Introduction

Depuis toujours, nous avons été témoins de l’éternel désir des êtres humains d’explorer et, par conséquent, de se comprendre eux-mêmes, la société et le monde qui les entourent à travers la recherche scientifique ou artistique (et bien souvent en combinant les deux). Comme le relève Pedro Conceição, cette exploration implique toujours trois éléments essentiels : l’explorateur, un lieu et un moyen (ou une technologie) pour atteindre des lieux précis. C’est dans la combinaison de ces différents éléments et dans le contexte idéologique global que l’on retrouve une continuité entre les premiers navigateurs parcourant les mers du monde entier, les cosmonautes à la conquête de l’espace, et les internautes du nouvel espace intérieur de l’infocosme.

Dans cette longue lignée d’explorateurs, nous devons rappeler, et souligner, l’importance des « cosmonautes de l’espace intérieur » et leurs voyages intérieurs parmi les hommes, partie intégrante de l’exploration humaine et paramètre fondamental des questions étudiées dans ce projet. 

L’exposition se concentre sur la relation dialectique entre les différents lieux de quêtes de l’être humain, les conjonctions et les disjonctions entre l’espace intérieur et extérieur, le microcosme et le macrocosme, le privé et le social, ainsi que les approches possibles pour aborder ces différentes composantes. Comme point de départ, l’exposition s’attachera à explorer la relation dialectique entre le « microcosme » et le « macrocosme », en mettant l’accent sur le concept de voyage intérieur ou sur le postulat d’un voyage figuratif à l’intérieur du corps humain.

La pensée occidentale, surtout depuis le siècle des Lumières, repose sur la séparation des champs scientifiques et artistiques, et la création d’oppositions, l’art vs la science, la pratique vs la théorie, ce qui a conduit à des conventions nécessaires, mais souvent très artificielles, vis-à-vis de la recherche pratique de connaissances.

Toutefois, il existe toujours d’autres approches que le paradigme dominant de chaque époque. Dans le cas des antonymies espace intérieur vs extérieur et microcosme vs. macrocosme, certains spécialistes rejettent l’idée d’opposition, et favorisent au contraire un rapport de symétrie et d’isomorphisme. D’autres soutiennent même l’unité, ou l’absence de frontières, de ces termes antithétiques, comme l’exprime, par exemple, la formule « Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut ; et tout ce qui est en bas est comme ce qui est en haut », ou encore comme Youri Lotman le dit très bien : les frontières unifient tout autant qu’elles divisent. En outre, d’autres intellectuels, tels que Paul Wells, soutiennent qu’il n’y a pas de théorie sans pratique, et pas de pratique sans théorie et que, dès lors, il doit y avoir un échange permanent entre les différents champs.

L’exposition se propose d’explorer et de débattre l’ensemble des points de vue et des approches du voyage intérieur, quelle que soit l’approche souhaitée par les participants, par exemple, dans le contexte de la biologie, de la philosophie, de la psychologie, de la sociologie, de la technologie, des sciences spatiales, etc.

Compte tenu de tous les éléments mentionnés précédemment et stimulés par le désir d’entamer un dialogue approfondi qui comprendra tant les aspects théoriques et scientifiques qu’artistiques, nous ne limiterons pas les participations en fournissant une définition étroite de la notion d’ « espace intérieur », laquelle diffère selon l’approche choisie : elle prendra des formes différentes selon qu’elle entre dans le cadre de la psychologie ou qu’elle est placée dans le contexte de l’opposition entre espace privé et espace social. Par conséquent, tout artiste qui souhaiterait participer devra définir sa conception du voyage intérieur à partir de son propre domaine de recherche et de ses intérêts.

Objectifs du projet :

  • Initier un dialogue approfondi entre artistes, scientifiques et théoriciens autour des problématiques mentionnées ci-dessus.
  • Transférer ce dialogue depuis l’espace limité des champs spécialisés, vers un public plus large, dans le monde entier, en lui apportant visibilité et accessibilité.

Sujets possibles

Voici quelques pistes concernant les sujets à explorer, mais l’exposition ne se limite nullement à cette liste :

–           La relation dialectique entre le besoin de nous comprendre nous-mêmes et celui de comprendre le monde ;

–           « Voyage » à l’intérieur du corps humain ;

–           La relation entre le microcosme et le macrocosme ;

–           La relation dialectique entre l’art et la science, à travers le voyage intérieur et les modes d’acquisition de connaissances ;

–           L’art dans la science – la science dans l’art : conjonctions et disjonctions ;

–           Science et science-fiction : emprunts mutuels ;

–           Approches théoriques/philosophiques ;

–           Les innovations technologiques et leurs applications comme méthode d’approche du voyage à l’intérieur du corps humain ou de tout « espace intérieur » ;

–           Les découvertes scientifiques ;

–           La quête de soi et de la connaissance du monde. Histoire, approches, méthodes.

–           Quêtes et expériences personnelles.

Appel aux artistes

Informations relatives à la soumission d’œuvres :

Les artistes désireux de participer devront soumettre leur dossier de candidature sous format PDF, lequel devra comprendre :

Le nom complet de l’auteur, le titre de l’œuvre, le mode d’expression, la technique utilisée, les dimensions et une brève présentation de l’œuvre en 500 mots maximum.

Une brève biographie de l’artiste, décrivant son parcours personnel et artistique, notamment les expositions réalisées précédemment, en 500 mots maximum.

Le dossier de candidature doit être envoyé par voie électronique à l’adresse e-mail : cosmonautsbe@gmail.com cosmonautsbe@gmail.com.

Date butoir : 20 mars 2018

Notification d’acceptation : 25 mars 2018

 

Appel à contributions

Nous acceptons également les propositions d’articles qui mettent en lumière la recherche des travaux proposés ou qui communiquent des recherches et des questionnements en lien avec la raison d’être du projet. Avec pour objectif, de les publier en ligne. En fonction des disponibilités, certains articles sélectionnés seront présentés lors d’une conférence pendant l’exposition.

Informations relatives à la soumission d’articles :

La longueur des résumés doit se situer entre 200 et 500 mots, en format PDF ou Word.

Brève biographie de 200 mots maximum, en format PDF ou Word.

Le dossier de candidature doit être envoyé par voie électronique à l’adresse e-mail : cosmonautsbe@gmail.com.

Date butoir : 20 mars 2018

Notification d’acceptation : 25 mars 2018

Idée : Spyros Verykios (Université ionienne)

Conservatrice : Ilia Katsaridou (Université Aristotle de Thessalonique)

Lieu et date de l’exposition : Bruxelles, juin 2018

Pour toute question ou information supplémentaire, veuillez nous contacter à l’adresse suivante : cosmonautsbe@gmail.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *